L’Arabie saoudite recourt au télétravail pour booster l’emploi des femmes

Le gouvernement saoudien envisage de créer, au moyen du télétravail, jusqu’à 141.000 emplois pour les femmes d’ici 2020, portant ainsi à 28 % la proportion des femmes actives contre 23 % en 2016.

Peu après la Journée internationale des droits des femmes, les autorités saoudiennes ont annoncé leur volonté d’encourager l’emploi des femmes dans le pays.

Le ministère saoudien du Travail a précisé qu’il s’agit de vulgariser le télétravail et non de pousser les femmes à se rendre au bureau. Selon un communiqué de ce département, le «télétravail» et le travail à domicile vont générer jusqu’à 141.000 postes d’ici 2020, donnant un emploi «décent et convenable», en particulier pour les femmes et les personnes souffrant d’un handicap physique.

L’Arabie saoudite essaye de promouvoir l’emploi des femmes dans le cadre d’un important plan de réformes économiques et sociales lancé pour faire face à la baisse des cours du pétrole.

Dans ce pays, les femmes sont soumises à plusieurs limites, dont l’interdiction de conduire les voitures ou de prendre les transports en commun sans être accompagnées d’un homme.

Le ministère du Travail a estimé que «beaucoup d’obstacles sociaux, dont le transport et les responsabilités familiales» gênent l’intégration des femmes dans le marché de l’Emploi. Au dernier trimestre 2016, le taux de chômage s’élevait à 34,5 % chez les Saoudiennes contre 5,7 % seulement chez les hommes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*