Le Roi Abdallah II de Jordanie en visite officielle au Maroc

Le Roi Mohammed VI a accueilli mercredi à Rabat le Roi Abdallah II de Jordanie, qui effectue une visite officielle au Maroc et cherche à convaincre le monarque marocain de participer au prochain sommet de la Ligue Arabe.
Le Roi du Maroc avait reçu début janvier une invitation officielle pour participer au 28eme sommet de la Ligue Arabe qui se tiendra du 29 au 30 mars courant à Amman. Mais, le Roi Abdallah II de Jordanie a décidé de venir en personne au Maroc afin de convaincre le monarque marocain de participer à ce sommet.
Le Maroc avait refusé l’an passé d’organiser le sommet de la Ligue Arabe, avançant l’argument de ne pas donner « une fausse impression d’unité et de solidarité dans un monde Arabe qui traverse une période difficile ». Rabat ne voyait en effet pas l’utilité de cette rencontre sachant que les pays arabes sont divisés par des guerres intestines qui n’ont fait que s’exacerber au cours des dernières années.
Les dossiers relatifs au terrorisme, à la Syrie, à l’Irak ou encore à la Palestine sont autant de sujets sensibles qui entravent la bonne coopération entre les pays Arabes. Et ce sont ces questions brûlantes qui alimentent la prudence du Maroc quant à l’utilité d’un sommet de la Ligue Arabe dans ces conditions de divisions.
Cette visite qui durera trois jours, est la cinquième du roi Abdallah II de Jordanie au Maroc depuis l’intronisation des deux monarques en 1999. Elle revêt une importance particulière, les deux pays faisant partie des monarchie arabes au même titre que l’Arabie Saoudite. La Jordanie et le Maroc figurent par ailleurs parmi les pays membres de la coalition militaire active au Yémen.
Suite à la demande du Conseil Coopération du Golfe (CCG) pour participer à la force militaire au Yémen, le Maroc et la Jordanie avaient répondu présents. Une volonté qui traduit leur proximité avec le CCG et leur étroite collaboration sur des dossiers sensibles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*