Le ferry sud-coréen Sewol renfloué près de trois ans après son naufrage

L’épave du ferry sud-coréen Sewol, qui reposait depuis près de trois ans, à plus de 40 mètres au fond de la mer, a été renflouée dans la nuit de mercredi à jeudi.

Son naufrage il y a près de trois ans avait fait 304 morts, pour l’essentiel des lycéens. Ce renflouement, prévu initialement depuis l’an passé mais reporté plusieurs fois en raison du mauvais temps, est l’une des plus importantes opérations de levage d’un bateau entier jamais réalisées. L’opération a été entreprise à la demande des familles des victimes, dont neuf corps qui n’ont jamais été retrouvés, pourraient être encore piégés dans l’épave du ferry.

Lorsque le plus gros de l’épave aura fait surface, un bâtiment semi-submersible sera positionné en dessous afin de la renflouer totalement. Environ 450 personnes participent aux opérations de renflouement du  ferry qui pèse désormais entre 8.000 et 8.500 tonnes, en comptant la vase accumulée à l’intérieur, alors qu’il devrait peser 6.825 tonnes.

Le chargé des opérations a déclaré estimer entre 12 et 13 jours la durée pour soulever le ferry et le conduire au port de Mokpo, voisin du lieu du naufrage.

Le Sewol avait coulé le 16 avril 2014 au large de l’île de Jindo, dans le sud-ouest du pays, dans ce qui a été l’une des pires catastrophes maritimes de l’histoire de la Corée du Sud et a choqué le pays. Le drame a été principalement causé par des erreurs humaines, un espace de chargement illégalement redessiné et en surcharge, un équipage inexpérimenté et des relations troubles entre l’opérateur et les autorités de régulation. Les victimes n’ont pas reçu d’ordre d’évacuation alors que le ferry a mis trois heures à couler.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*