Irak : les forces pro-gouvernementales reprennent la cité antique de Hatra

Les forces pro-gouvernementales irakiennes ont affirmé mercredi, avoir repris le contrôle de la cité antique de Hatra, qui était sous l’emprise de Daech (acronyme arabe de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique -EI).

«Après de violents combats avec l’ennemi, le Hachd al-Chaabi a libéré la ville antique de Hatra», ont annoncé dans un  communiqué les forces pro-gouvernementales composées en majorité de groupes armés chiites.

Située au sud-ouest de Mossoul, cette cité antique, qui fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco, était l’un des derniers importants bastions de Daech.

Parallèlement à l’offensive de l’armée irakienne contre Daech à Mossoul depuis octobre dernier, ces milices tentent de prendre le contrôle de la ville de Tal Afar, située à l’ouest de Mossoul, ainsi que les secteurs désertiques qui vont jusqu’à la frontière syrienne.

En avril 2015, le groupe EI avait diffusé une vidéo montrant ses éléments en train de détruire à Hatra, les sculptures des murs d’un bâtiment, leur tiraient dessus et s’en prenaient à une statue au moyen d’une pioche. Jusqu’à présent, l’étendue des dégâts dont les djihadistes sont responsables demeure non déterminée.

La construction de la cité de Hatra date du IIème ou IIIème  siècle avant J.-C. Par la suite, cette ville s’est muée en centre religieux et commercial majeur sous l’empire perse des Parthes. La cité associait alors l’architecture occidentale et orientale, avec d’imposantes fortifications et de merveilleux temples.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*