Deux attaques terroristes font une vingtaine de morts à Bagdad

Près de 30 personnes sont mortes et une centaine d’autres, blessées mardi suite à deux attaques survenues à quelques heures d’intervalles à Bagdad.

Le groupe Etat Islamique (EI) a revendiqué l’un de ces deux attentats. Actuellement, l’armée irakienne tente de déloger complètement les djihadistes de Mossoul-Ouest.

Selon des responsables de la sécurité, aujourd’hui peu après minuit, un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée devant un vendeur de glaces dans le quartier de Karrada, situé dans le centre de Bagdad.

«Le bilan s’est alourdi à 16 morts et 75 blessés dont des femmes et des enfants», a précisé l’un d’eux. Plusieurs images relayées en ligne montraient l’impact destructeur de la déflagration, qui a projeté des débris jusqu’au côté opposé de l’avenue.

Par le biais de son agence de communication Amaq, Daech (acronyme en arabe de l’organisation de l’EI) a revendiqué l’attentat prenant pour cible « un rassemblement de chiites », une communauté musulmane considérée comme hérétique par les djihadistes.

Quelques heures après est survenue l’explosion d’une voiture piégée stationnée sur le pont des « Martyrs » à Bagdad, faisant 11 morts et des dizaines de blessés, d’après un officier de police. Il est à noter que ce dernier attentat n’a pas été revendiqué. Toutefois, son mode opératoire semble similaire à celui habituellement employé par l’organisation djihadiste de l’EI.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*