Le Qatar de nouveau épinglé pour son soutien présumé aux groupes terroristes

Le journal américain New York Post a publié un rapport selon lequel le Qatar permet à des personnalités, dont certaines bénéficieraient de l’immunité juridique à Doha, de collecter publiquement de l’argent destiné à des groupes terroristes.

En plus de ces accusations contre des personnalités qataries, le New York Post cite les déclarations d’un ancien expert américain en financement des groupes terroristes au département du Trésor aux Etats-Unis.

D’après ces déclarations, le Qatar a refusé d’appliquer des lois condamnant le financement du terrorisme et des personnalités classées sur la liste noire dans l’apologie du terrorisme au niveau international sont librement actives dans le pays.

Ces accusations ont été validées également par la Fondation américaine pour la Défense des Démocraties qui affirme que rien ne prouve que Doha a arrêté ou poursuivi une personnalité finançant le terrorisme.

Ce n’est pas la première fois que le Qatar est l’objet d’accusations sur un rôle présumé dans le financement du terrorisme. En avril dernier, toujours le New York Post avait publié un article appelant les Etats-Unis à mettre un terme au rôle qatari dans le soutien du terrorisme.

Sky News Arabia a également rapporté un communiqué du commandant en chef de l’Armée nationale libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, dans lequel celui-ci accuse les autorités qataries de soutenir des groupes terroristes en Libye.

Le Qatar a vu ses relations se dégrader fortement avec les autres pays du Golfe, comme l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, qui accusent les autorités de Doha de financer le terrorisme et d’héberger des djihadistes. Le Qatar, pour sa part, a toujours démenti les accusations de soutien du terrorisme.

A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*