Israël : Netanyahu demande la dissolution de l’UNRWA

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé hier dimanche lors du conseil des ministres hebdomadaire, à la dissolution de l’UNRWA (United Nations Relief and Works Agency). Il accuse cette agence de l’ONU chargée de s’occuper des réfugiés palestiniens, d’être «inutile» et surtout «hostile à Israël».

Le Premier ministre israélien a transmis son message à Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU. Benjamin Netanyahu veut voir l’UNRWA démantelée et absorbée par le Haut Commissariat des Nations unies aux Réfugiés (HCR).

Pour le Premier ministre israélien, l’existence même de l’UNRWA perpétue et ne résout pas le problème des réfugiés palestiniens. Il va même jusqu’à souligner une certaine injustice dans le traitement réservé aux Palestiniens puisque, parmi les millions de réfugiés dans le monde, les réfugiés palestiniens sont les seuls à disposer d’un organisme qui leur est propre.

L’UNRWA a réagi par la publication d’un communiqué dans lequel son porte-parole, Chris Gunness rappelle que l’agence onusienne reçoit son mandat de l’Assemblée générale des Nations unies et que seule cette Assemblée peut modifier son mandat par un vote majoritaire.

L’UNRWA apporte de l’aide humanitaire et gère des centaines d’écoles pour 5 millions de réfugiés palestiniens, répartis entre la bande de Gaza, la Cisjordanie, Jérusalem-Est, mais aussi le Liban, la Jordanie et la Syrie.

Mais comme beaucoup d’autres agences de l’ONU, elle est accusée par l’Etat hébreu de partialité en faveur des Palestiniens. Les Nations unies en effet, dénoncent régulièrement l’occupation israélienne des territoires occupés en violation du droit international.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*