La CPI exige l’arrestation immédiate de Seif al-Islam Kadhafi

La procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda a appelé mercredi, à l’arrestation dans l’immédiat de Seif al-Islam, le fils cadet de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, après l’annonce de sa libération vendredi dernier par une milice libyenne à Zenten.

Dans un communiqué, Mme Bensouda a affirmé que le mandat d’arrêt émis contre Seif al-Islam Kadhafi en 2011 «est toujours en vigueur et la Libye est tenue de procéder immédiatement» à son arrestation «et de le remettre à la CPI, indépendamment de toute prétendue loi d’amnistie en Libye».

A en croire le parquet libyen, le fils de l’ex-chef d’Etat libyen demeure recherché par les autorités  judiciaires de Tripoli.

Pour rappel, il y avait été condamné à la peine capitale en 2015 pour son implication dans la répression des protestations contre le régime de son père en 2011.

Il est à noter que Seif al-Islam était absent lors de ce procès à Tripoli, étant détenu par une milice de Zenten, une localité située à 170 kilomètres au sud-ouest de la capitale libyenne. Pour rappel, les Nations Unies et certaines ONG avaient décrié ce procès, le jugeant expéditif.

Cette milice de Zenten, dénommée la « Brigade Abou Bakr al-Sadiq», avait annoncé vendredi dernier, avoir relâché Seif al-Islam dans le cadre de la mise en œuvre d’une loi d’amnistie promulguées par les autorités non reconnues de l’est libyen et opposés au gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*