Au moins 126 migrants portés disparus après un naufrage au large de la Libye

Un porte-parole de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a indiqué lundi 19 juin dernier qu’au moins 126 migrants sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation de fortune au large des côtes libyennes.

A en croire les quatre uniques survivants, près de 130 migrants, dont bon nombre étaient des ressortissants soudanais, avaient pris place jeudi dernier en Libye dans le canot pneumatique qui a fait naufrage après quelques heures de navigation.

D’après le porte-parole de l’OIM, Flavio Di Giacomo, seuls quatre survivants deux Soudanais et deux Nigérians, ont été sauvés par des pêcheurs libyens. Plus précisément.

Quelques heures après le départ de leur canot pneumatique de la Libye, des trafiquants l’ont intercepté avant de dérober le moteur de cette embarcation. « Très vite, le canot déjà surchargé a commencé à prendre l’eau avant de couler », a relaté M. Di Giacomo, reprenant le récit fait par les deux rescapés soudanais, avec qui l’OIM a pu entrer en contact.

Depuis le début de cette année, pas moins de 1 828 migrants ont trouvé la mort en tentant de traverser la mer Méditerranée à la recherche d’un avenir meilleur, d’après le dernier décompte de cette agence spécialisée de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*