Washington et Séoul font front commun contre la menace nord-coréenne

Le ministère sud-coréen de la Défense a annoncé hier lundi, que la Corée du Sud et les Etats-Unis cherchaient à organiser une rencontre entre leurs ministres de la Défense afin de discuter de la menace créée par les missiles nord-coréens.

Les deux pays ont également mené en fin de semaine dernière, un exercice de tir, en réponse au tir d’un missile balistique intercontinental par la Corée du Nord.

Les autorités nord-coréennes espèrent organiser ce qui sera une première rencontre entre leur ministre de la Défense Song Myoung-moo et son homologue américain James Mattis avant la Réunion consultative sur la sécurité (SCM) annuelle prévue en octobre.

Les deux hommes devraient discuter des moyens de contrecarrer les menaces nucléaires et balistiques de la Corée du Nord, de la révision des directives sur les missiles balistiques sud-coréens, du système de défense antimissile THAAD, ainsi que du déploiement régulier en Corée du Sud d’atouts militaires stratégiques américains.

Les Etats-Unis et a Corée du Sud sont déterminés à montrer leur unité contre Pyongyang. Le régime de Kim Jong-Un a tiré vendredi dernier son deuxième missile balistique intercontinental (ICBM) en moins d’un mois, qu’elle a estimé capable de frapper le continent américain.

Le même jour, les armées coréenne et américaine procédaient aux tirs en Corée du Sud de missiles ATACMS (Army tactical Missile System), un missile sol-sol tactique américain, et Hyunmoo II, un missile balistique sud-coréen.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont mené à bien un nouvel essai de leur système d’interception de missiles THAAD basé en Alaska et dont deux batteries sont déployés au printemps dernier en Corée du Sud. Face aux tensions croissantes, la Chine joue les pompiers, son ministère des Affaires étrangères appelant les parties concernées à la prudence.

A propos de Fitzpatrick 1365 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*