De nouvelles victimes en Méditerranée au large de la Libye

Huit cadavres ont été retrouvés mardi en Méditerranée sur des embarcations de migrants provenant des côtes libyennes, ont annoncé les garde-côtes italiens, précisant que près de 500 autres migrants ont été sauvés sur quatre embarcations en détresse.

Les dépouilles ont été récupérées par un navire marchand, à en croire l’ONG espagnole Proactiva Open Arms. «Nous sommes là pour éviter de nouvelles noyades, aujourd’hui (mardi) huit autres morts et quatre canots pneumatiques à la dérive», a posté sur le réseau social Twitter le fondateur de cette ONG, Oscar Camps.

D’après les dernières statistiques de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), plus de 2.385 migrants sont décédés en tentant de traverser la mer Méditerranée depuis le début de cette année. Au cours de la même période, plus de 111.000 migrants sont arrivés en Europe par la mer, dont environ 95.000 ont été accueillis dans les ports d’Italie.

Le sauvetage de mardi a été réalisé alors qu’un tout nouveau «code de conduite» pour les opérations de secours effectuées par les navires des ONG au large de la Libye, a été mis en place par les autorités italiennes.

Sur un total de neuf ONG actives dans cette zone, trois, dont Proactiva Open Arms, ont accepté lundi le nouveau Code de conduite qui pourrait en revanche, réduire le nombre des navires de sauvetage d’ONG opérant à proximité des eaux libyennes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*