Gros investissement saoudien dans l’hôtellerie en Egypte

Le richissime prince saoudien Al-Walid Ben Talal entend investir plus de 800 millions de dollars dans le secteur hôtelier en Egypte, a annoncé lundi le ministère égyptien de l’Investissement et de la Coopération internationale.

Le milliardaire saoudien a fait part de son projet, à la ministre égyptienne de l’Investissement, Sahar Nasr au cours d’une rencontre à Charm el-Cheikh sur la mer Rouge.

En mai dernier, le Parlement égyptien a voté une loi qui prévoit, entre autres, de simplifier les démarches des sociétés, alors que le gouvernement souhaite séduire les investisseurs pour relancer une économie en crise.

Depuis le soulèvement populaire contre le régime de l’ex-président Hosni Moubarak en 2011, l’Egypte connaît une importante baisse des revenus du tourisme et un ralentissement des investissements étrangers en raison de l’instabilité politique et de l’insécurité.

Le nombre de visiteurs a encore reculé suite au crash, en octobre 2015, d’un avion parti de la station balnéaire de Charm el-Cheikh. L’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) avait revendiqué cette attaque à la bombe qui a fait 224 morts.

Le prince saoudien va notamment investir dans le Four Seasons de Charm el-Cheikh, qui, d’après le ministère de tutelle, deviendra «le plus grand complexe hôtelier au monde».

Par ailleurs, de nouveaux hôtels seront érigés dans la ville méditerranéenne d’Al-Alamein et dans le quartier de Madinaty, dans une banlieue de la capitale égyptienne, Le Caire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*