La Libye interdit à tout navire humanitaire étranger d’approcher ses côtes

La marine libyenne a annoncé jeudi la mise en place d’une «zone de recherche et de secours» au large des côtes libyennes, à laquelle les bateaux étrangers n’auront pas accès, «sauf demande expresse de la part des autorités libyennes».

Cette mesure vise clairement les ONG humanitaires intervenant en mer Méditerranée pour le sauvetage des migrants, ont indiqué les autorités libyennes.

Un porte-parole de la marine libyenne, le général Ayoub Kacem, a affirmé que cette mesure cible «les ONG qui prétendent vouloir sauver les migrants clandestins et mener des actions humanitaires». «Nous souhaitons envoyer, a-t-il dit, un message clair à tous ceux qui portent atteinte à la souveraineté libyenne et manquent de respect aux gardes-côtes et à la marine». «Vous devez respecter notre volonté » et « obtenir l’autorisation de l’Etat libyen même pour les opérations de secours », a poursuivi le général Kacem à l’adresse de ces ONG.

Il est à noter que les organismes humanitaires critiquent régulièrement le comportement des gardes-côtes libyens à l’égard des clandestins.

A l’heure actuelle, la marine libyenne n’est pas capable de sécuriser les frontières maritimes du pays. Ainsi, tout récemment, elle a demandé l’aide de l’Italie.

Les responsables à l’origine de cette annonce sont ceux soumis au gouvernement libyen d’union nationale (GNA),internationalement reconnu, mais qui a du mal à imposer son autorité hors de la capitale libyenne, Tripoli.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*