Les troupes irakiennes reprennent le contrôle de trois quartiers de Tal Afar

L’armée irakienne a repris le contrôle de trois quartiers de Tal Afar, l’un des derniers bastions de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) en Irak.
Depuis dimanche dernier, les forces gouvernementales ont entamé la reconquête de cette localité située dans le nord de l’Irak, à 70 km de Mossoul, deuxième ville du pays qui avait été totalement libérée de l’emprise djihadiste il y a plus d’un mois.
En dehors du soutien aérien de la coalition internationale anti-djihadiste sous commandement américain, les troupes irakiennes sont également appuyées dans ce nouveau front par le Hachd al-Chaabi, unités paramilitaires, la police fédérale et des forces spéciales du contre-terrorisme.
Le Hachd al-Chaabi, constitué majoritairement de groupes armés chiites, a affirmé dans un communiqué, avoir repris avec l’armée irakienne «le contrôle complet» des quartiers Al-Kifah (nord-ouest), Al-Nour (sud-est) et Al-Askari (nord-est) à Tal Afar.
Dans la matinée, les forces irakiennes s’étaient rassemblées aux entrées de cette ville avant de s’y introduire depuis divers fronts. A en croire des responsables locaux, Tal Afar abrite un millier de djihadistes, qui utilisent encore des civils comme boucliers humains.
D’après les Nations Unies, près de « 30.000 civils sont coincés par les combats» dans cette localité. Le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) craint qu’ils soient utilisés comme boucliers humains et que ceux d’entre eux qui essaieraient de s’enfuir ne soient exécutés.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*