Un attentat revendiqué par le groupe EI fait au moins 18 morts en Egypte

Le ministère égyptien de l’Intérieur a fait état lundi, de l’explosion d’une voiture au passage d’un convoi des forces de sécurité dans la localité de Bir al-Abed, dans le nord de la péninsule du Sinaï, faisant au moins 18 morts.

Dans cet attentat aussitôt revendiqué par Daech (acronyme arabe de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique – EI) qui précise par le biais de son organe de communication Amaq, que «huit soldats égyptiens sont morts et quatre véhicules blindés ont été détruits».

De leur côté, les sources médicales et sécuritaires égyptiennes font état d’un bilan de 18 morts sans plus de détails, alors que le ministère égyptien de l’Intérieur, s’est contenté de parler de plusieurs morts.

L’attaque a eu lieu à Bir al-Abed, sur la route reliant Al-Qantara à Al-Arich, pendant que les forces de sécurité effectuaient une opération de ratissage de la zone.

A en croire le ministère de l’intérieur, un véhicule s’est introduit dans le convoi des forces de sécurité avant d’exploser, précisant que des tireurs embusqués ont, par la suite, ouvert le feu sur le convoi, ce qui a fait des morts et des blessés. Il n’a pas encore été précisé si des civils font partie des victimes.

Depuis la destitution par l’armée du président conservateur Mohamed Morsi en juillet 2013, les forces de sécurité égyptiennes sont fréquemment ciblées dans le Sinaï par les attaques et attentats du mouvement djihadiste qui a, depuis, prêté allégeance à Daech.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*