Allemagne : cascade de défections au sein de l’AfD

Divers dirigeants de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) ont annoncé mardi leur retrait de cette formation politique suite à son évolution vers l’extrême-droite pendant les élections législatives.
Le leader de ce parti dans l’Etat régional de Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest), Marcus Pretzell, a annoncé son départ de l’AfD, qui est devenu depuis dimanche dernier la troisième force politique d’Allemagne. Ce responsable a justifié son retrait « par son évaluation pas vraiment optimiste sur l’évolution de l’AfD » lors d’un entretien accordé au journal Die Welt.
Marcus Pretzell a annoncé sa décision après que son épouse, Frauke Petry, qui figurait également parmi les leaders de l’AfD, ait déclaré lundi dernier son refus de siéger dans le groupe parlementaire de cette formation politique au Bundestag.
La même dirigeante et deux autres responsables de l’AfD au Parlement régional de Saxe (est) ont annoncé mardi leur démission de la direction de leur groupe parlementaire local.
A noter que l’AfD a réuni, en Saxe, 27 % des voix lors des élections législatives, devançant même la CDU – CSU d’Angela Merkel. Jusqu’à présent, seule Frauke Petry s’est retirée du groupe parlementaire de l’AfD sur ses 93 députés. Autrement dit, ce parti d’extrême droite garde encore le contrôle de ses rangs, la tendance national-identitaire y étant vraisemblablement dominante.

A propos de Fitzpatrick 1346 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*