Kurdistan irakien: Agitation régionale après le vote massif pour l’indépendance

Le Kurdistan irakien s’est prononcé à plus de 92 % pour son indépendance, d’après les résultats du référendum d’autodétermination organisé lundi dernier dans cette région autonome bien que le gouvernement central à Bagdad s’y soit opposé.

Les résultats de ce vote ont été rendus publics mercredi, juste quelques heures après que le Premier ministre irakien Haider al-Abadi ait posé comme préalable à toute discussion, l’annulation de ces résultats. « Sur 3 305 925 votants, le oui a obtenu 92,73 % et le non 7,27 % », a annoncé la commission électorale du Kurdistan, indiquant que la participation s’élevait à 72,16 %.

Le gouvernement irakien n’a pas commenté, dans la foulée, l’annonce officielle des résultats qui, à en croire les autorités kurdes, ne doit pas être suivie immédiatement d’une proclamation de l’indépendance du Kurdistan. De leur côté, les Etats limitrophes de l’Irak qui abritent également des minorités kurdes, (Turquie et Iran notamment) ont menacé de sanctionner le Kurdistan irakien. En cas d’exécution de ces mesures, la région autonome serait totalement asphyxiée.

Le chef du gouvernement irakien avait d’abord déclaré devant les élus que ce vote devait « être annulé » et des négociations ouvertes « dans le cadre de la Constitution ». « Nous ne discuterons jamais du résultat. Nous imposerons la loi irakienne dans toute la région du Kurdistan en vertu de la Constitution », avait-il tranché.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*