Libye : Une double attaque-suicide fait quatre morts à Misrata

L’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) a revendiqué la double attaque-suicide perpétrée mercredi au complexe des tribunaux à Misrata, faisant quatre morts et une quarantaine de blessés.

L’agence de presse libyenne a rapporté que le double attentat est survenu pendant que trois djihadistes comparaissaient devant le parquet. Selon des témoins, une voiture noire, avec trois individus à bord, est arrivée en toute vitesse, parvenant à entrer dans l’enceinte du tribunal.

Un premier kamikaze s’est fait sauter au niveau de la porte. Il s’en est suivi des échanges de tirs avec les deux autres assaillants durant vingt minutes. C’est alors qu’un autre djihadiste, blessé, a pu pénétrer dans le tribunal où il a actionné les engins explosifs qu’il portait.

Il y a contradiction quant au sort du dernier assaillant. D’aucuns affirment qu’il a été abattu tandis que d’autres disent qu’il est toujours en vie et entre les mains de la sécurité. Quoi qu’il en soit, une source sécuritaire a indiqué que les trois djihadistes sont de couleur noire.

Il s’agit de la première attaque djihadiste à Misrata. Les combattants de cette ville avaient constitué la force qui a chassé Daech (acronyme arabe de l’EI) de Syrte en septembre 2016.

Depuis, ce mouvement s’est restructuré surtout au sud-ouest de Syrte, à proximité de Misrata. Raison pour laquelle les responsables de cette localité, préoccupés et sentant la menace djihadiste, ont sollicité une intervention de l’Otan.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*