Réouverture du poste-frontière de Rafah entre l’Egypte et la bande de Gaza

Les autorités égyptiennes ont rouvert samedi dernier le point de passage de Rafah, entre l’Egypte et la bande de Gaza, contrôlée par l’Autorité palestinienne.

Ce passage est resté fermé depuis juin 2017, lorsque le Hamas avait chassé les représentants de l’Autorité palestinienne de la bande de Gaza.

Il s’agit d’un pas de plus dans le processus de réconciliation entre le Fatah et le Hamas. Pour rappel, le transfert au Fatah du contrôle des postes-frontières de la bande de Gaza a été annoncé le 1er novembre dernier. Moins de trois semaines après, un premier point de passage a rouvert.

D’après un responsable palestinien, la partie égyptienne du point de passage de Rafah, qui était fermée depuis le mois d’août, a laissé entrer une dizaine de bus en Egypte.

Des malades nécessitant des soins, des étudiants ou des personnes bloquées devant retourner à leur poste à l’étranger ont constitué la majorité des voyageurs. Ce passage frontalier restera ouvert pendant trois jours.

Au moins 20.000 personnes se trouvant dans l’enclave palestinienne avaient demandé à entrer sur le territoire égyptien. Samedi dernier en fin de journée, des centaines d’entre elles attendaient toujours la permission de prendre un bus en direction du pays des pharaons.

Depuis une décennie, la bande de Gaza subit un sévère embargo israélien. De plus, elle est soumise depuis des années à la fermeture quasi-permanente de sa frontière avec l’Egypte.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*