Les pays membres de l’OCI appellent à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de l’Etat palestinien

Les leaders des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI)  ont tenu ce mercredi un sommet extraordinaire à Istanbul, en Turquie, au cours duquel ils ont appelé le monde à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale d’un Etat palestinien.

L’appel des leaders musulmans de l’OCI, qui ont mis de côté leurs dissensions pour parler d’une seule voix, intervient en réponse à la proclamation unilatérale par les Etats-Unis de Jérusalem, la ville sainte d’Al Qods occupée, comme capitale d’Israël, une décision qui a indigné l’ensemble des pays musulmans.

La plupart des pays arabo-musulmans présents au sommet extraordinaire de l’OCI convoqué en urgence la semaine précédente, par le président turc, Recep  Tayyip Erdogan, reconnaissent déjà Jérusalem-Est comme capitale du futur Etat palestinien.

Dans son intervention, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a qualifié l’initiative américaine d’«un grand crime» qui bafoue le droit international et risque de transformer le combat politique en combat religieux.

Le président iranien Hassan Rohani a pour sa part souligné que les Etats-Unis avaient perdu à jamais leur statut de médiateur honnête dans le conflit israélo-palestinien.

La contre-attaque des Musulmans contre l’initiative américaine ne s’arrête pas au stade des simples déclarations. Selon des sources palestiniennes, occidentales et arabes, un projet de résolution contre la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël est en préparation à l’ONU avec pour objectif de montrer l’isolement des Etats-Unis au Conseil de sécurité.

Déjà, lors de la réunion urgente convoquée vendredi dernier, après l’annonce de la reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale d’Israël, par le président américain Donald Trump, les Etats-Unis s’étaient retrouvés totalement isolés au Conseil de sécurité, tous les autres membres ayant critiqué à des degrés divers cette décision.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*