Statut de Jérusalem : Les Etats-Unis isolés au Conseil de sécurité de l’ONU

Les Etats-Unis étaient le seul pays membre du Conseil de sécurité de l’ONU à s’opposer, lundi dernier, à une résolution annulant la décision du président américain, Donald Trump, sur Jérusalem. Toutefois, la Palestine a tiré son épingle du jeu.

Comme prévu, Washington a eu recours à son véto contre un projet de résolution de l’ONU ayant pour objectif de rendre «nulle et non avenue» la reconnaissance par le chef d’Etat américain de Jérusalem comme capitale d’Israël.

La proposition faite par l’Egypte n’a pas été adoptée, mais, cette procédure a le mérite d’avoir montré l’isolement des Etats-Unis sur cette question.

Les Etats-Unis ont été le seul des quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU, à rejeter ce projet de résolution égyptien en faveur duquel se sont prononcés les quatorze autres membres, permanents ou non permanents de l’organe exécutif des Nations Unies.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont ouvertement fait l’objet de critiques même de leurs fidèles alliés et à leur tête le Royaume Unis, dont son ambassadeur auprès de l’ONU, Matthew John Rycroft, a clairement indiqué que son pays n’adhère pas à la décision de Donald Trump, de reconnaître la Ville sainte comme la capitale d’Israël.

Il n’y a qu’Israël qui a été reconnaissant envers Washington pour sa position. Le Premier ministre de l’Etat hébreu, Benyamin Netanyahou a remercié dans un tweet, «madame l’ambassadrice (américaine Nikki) Haley».

A propos de Fitzpatrick Georges 1492 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*