New Delhi inaugure son premier métro autonome sans conducteur

New Delhi a inauguré hier lundi son nouveau métro autonome capable de circuler sans conducteur, une prouesse technologique qui devrait encore au moins une année avant d’être généralisée.

Le voyage inaugural de ce nouveau métro, avec notamment à bord du métro le Premier ministre indien Narendra Modi, s’est effectué sur un court tronçon de 12,6 kilomètres de la ligne magenta qui relie le sud de New Delhi à Noida, une banlieue reconnue pour ses entreprises technologiques, située de l’autre côté de la rivière Yamuna.

Selon l’entreprise qui gère le réseau du métro à New Delhi, les voitures automatisées, bien qu’elles puissent circuler de manière autonome, ont également la possibilité d’être pilotées par un conducteur et c’est justement cette dernière option qui est privilégiée à l’heure actuelle.

Le journal «Indian Express» citant un représentant officiel, rapporte que les conducteurs devraient continuer à conduire le métro pendant encore une année ou deux, précisant que les  nouvelles technologies d’automatisation suscitent encore quelques inquiétudes dans le pays.

Selon le journal, de telles inquiétudes ont été ravivées la semaine dernière quand l’un des nouveaux trains automatisés a défoncé le mur d’un entrepôt. Mais selon la direction du métro de New Delhi, cet accident serait dû à une erreur humaine, un employé ayant oublié de réactiver les freins après les avoir désactivés pour une opération d’entretien.

Quoi qu’il en soit, le métro en Inde, demeure une solution toute indiquée pour New Delhi où la congestion routière et la pollution de l’air demeurent de sérieux problèmes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*