Une vingtaine de miliciens irakiens tués dans une embuscade

Des éléments présumés membres du groupe Etat Islamique (EI) ont tué au moins 27 miliciens pro-gouvernementaux irakiens lors d’une embuscade tendue à leur convoi, dimanche dernier à proximité de Kirkouk (nord), ont annoncé lundi les forces de l’ordre et les responsables de ce groupe armé.

Lors de l’attaque, les djihadistes étaient vêtus en tenue de la police irakienne dans le but de semer la confusion.

Profitant des mauvaises conditions climatiques, l’organisation de l’EI a tendu une embuscade au convoi, a indiqué Abbas al Djabouri, un des leaders de Mobilisation populaire, précisant que dix éléments de ce groupe armé, appuyé par les autorités irakiennes, manquent à l’appel. «Nous craignons que Daech (acronyme arabe du groupe EI) ne les exécute», a-t-il ajouté.

L’armée irakienne a lancé au cours de ce mois une opération ayant pour objectif de renforcer sa mainmise sur une zone montagneuse située non loin de Kirkouk. Les autorités irakiennes veulent sécuriser cet espace pour le transit du pétrole.

L’Irak a officialisé en décembre dernier sa victoire sur l’organisation djihadiste de l’EI qui était parvenu à conquérir environ un tiers du territoire irakien après une offensive fulgurante en 2014. Bien qu’affaibli, le groupe EI mène toujours des attaques sporadiques dans différentes régions de l’Irak.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*