Près de 450 migrants secourus au large de la Libye

Les gardes-côtes libyens ont sauvé environ 450 migrants dans la soirée de lundi au large des côtes de ce pays maghrébin, a annoncé mardi, la marine libyenne.

Il aura fallu deux opérations pour secourir ces centaines de migrants. Epaulées par un bateau de pêche, les patrouilles des gardes-côtes libyens ont porté secours à 324 clandestins, dont 35 femmes et 16 enfants, précisé dans un communiqué la marine libyenne.

Ces migrants se trouvaient à bord de deux canots pneumatiques dont les moteurs étaient tombés en panne. Ils sont notamment d’origine libyenne, malienne, ivoirienne, nigériane et tchadienne.

Leur sauvetage a eu lieu à près de 13 km au nord de Zouara, localité côtière située à 100 km à l’ouest de Tripoli et à proximité de la frontière tunisienne.

Au cours d’une seconde opération, 117 migrants ont été sauvés au large de la ville de Zawiya, située à 45 km à l’ouest de la capitale libyenne, Tripoli, a précisé le Dr Abdelaziz al-Misrati, qui fait partie de l’organisme humanitaire International Medical Corps (IMC). Et d’ajouter que cinq femmes et deux bébés étaient du lot.

Les points de départ des deux bateaux secourus n’ont pas été précisés. Toutefois, les passeurs organisent le plus souvent les traversées depuis l’ouest du territoire libyen, en direction de l’Italie, distante de 300 km seulement.

A propos de Fitzpatrick Georges 1421 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*