Le prince héritier saoudien en visite en Egypte

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane entamera dimanche prochain, une visite de deux jours en Egypte. Il s’agira de son premier déplacement à l’étranger en qualité de prince héritier d’Arabie saoudite.

La visite du nouvel homme fort du royaume wahhabite intervient dans le pays des pharaons, intervient trois semaines seulement avant l’élection présidentielle  en Egypte.

Celle-ci devrait se solder par la victoire du chef d’Etat sortant, Abdel Fattah al-Sissi, qui est le candidat grand favori à sa propre succession, en l’absence d’adversaires des poids qui ont été écarté de la course.

L’Egypte et l’Arabie saoudite sont conjointement impliquées dans d’importants dossiers dans la région du Moyen Orient, à l’instar du conflit armé au Yémen ou de l’embargo imposé au Qatar. Ces deux pays s’unissent notamment pour contrer l’influence de l’Iran au Moyen-Orient.

Ainsi, l’Iran, la guerre au Yémen, la lutte anti-terroriste et la coopération énergétique seront au menu des discussions du Prince saoudien avec les hautes autorités de l’Egypte, à en croire une source gouvernementale saoudienne.

L’Egypte figure parmi les Etats membres de la coalition militaire arabe placée sous commandement saoudien depuis mars 2015, au Yémen dans le but d’appuyer les forces loyalistes contre les insurgés chiites Houthis. Ces derniers ont conquis une partie du territoire yéménite, dont sa capitale, Sanaa.

Par ailleurs, l’Egypte fait partie des quatre Etats arabes ayant décrété en juin dernier, un embargo contre le Qatar, auquel ils reprochent sa proximité avec l’Iran et son soutien au «terrorisme», des accusations que  Doha rejette en bloc.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*