Visite prometteuse du chef de la diplomatie américaine à N’djamena

Au cours de son déplacement lundi au Tchad, le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, s’est engagé à lever l’interdiction qui frappe les ressortissants tchadiens de fouler le sol américain.

Le secrétaire d’Etat américain a effectué lundi une brève visite à N’djamena, où il a déclaré que l’administration de son pays envisageait de lever l’interdiction faite aux Tchadiens de se rendre aux Etats-Unis.

Dans le même ordre d’idées, Rex Tillerson a reconnu que le Tchad a fait de remarquables progrès pour se conformer aux standards américains. Le renforcement du contrôle de la sécurité nationale et des passeports fait partie de ces avancées.

Néanmoins, il faudra attendre la parution du rapport final commandé par l’administration américaine pour que la normalisation entre les Etats-Unis et le Tchad soit totale. Il est prévu que le président américain, Donald Trump, examine ce document le mois d’avril prochain.

Rappelons qu’en septembre dernier, le dirigeant américain avait mentionné le Tchad, en compagnie de la Corée du Nord et du Venezuela, sur la liste d’Etats dont les ressortissants ne peuvent entrer aux Etats-Unis.

Des responsables du département américain de la Sécurité intérieure avaient indiqué que le Tchad n’a pas pu prouver avoir adopté certaines mesures de sécurité.

Malgré tout, le Tchad demeure un des principaux alliés des Etats-Unis dans la lutte contre les mouvements djihadistes en Afrique de l’ouest.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*