Evacuation de 16.000 migrants de Libye en l’espace de deux mois

Plus de 16.000 migrants africains, qui étaient détenus dans des camps en Libye, ont été rapatriés de manière volontaire vers leurs pays d’origine au cours des deux premiers mois de l’année, a indiqué mardi la représentante européenne pour les affaires étrangères, Federica Mogherini.

La cheffe de la diplomatie européenne s’exprimait devant les députés européens réunis en séance plénière à Strasbourg. «Sur les deux premiers mois de l’année, janvier et février, nous avons réussi à sauver et libérer plus de 16.000 personnes des camps de la Libye», a déclaré Mme Mogherini.

Suite à la vague d’indignation provoquée par les images de presse sur des clandestins réduits en esclavage en Libye, l’Union Européenne (UE) s’était engagée, en décembre dernier, à rapatrier de ce pays maghrébin plus de 15 000 migrants avant la fin du mois de février.

Ainsi, Mme Mogherini s’est réjouit du fait que le nombre de rapatriements effectués en l’espace de deux mois dépasse celui enregistré en 2017 et est dix fois supérieur à celui de 2016.

Selon la cheffe de la diplomatie européenne, il y a encore 4.000 à 5.000 migrants dans les camps libyens. « Je crois que nous pouvons vider complètement (les camps) d’ici à deux ou trois mois maximum », a-t-elle estimé, comptant sur une coordination avec l’ONU et l’Union Africaine (UA).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*