La Défense saoudienne intercepte un missile dans le ciel de Ryad

La défense anti-aérienne du Royaume d’Arabie saoudite a réussi à intercepter ce mercredi, un missile tiré par les rebelles yéménites Houthis en direction de la capitale, Ryad, a annoncé le jour même, le colonel Turki Al-Maliki, porte-parole de la coalition militaire arabe qui combat l’insurrection houthie au Yémen.

Le missile balistique intercepté au dessus de la capitale saoudienne était de fabrication «iranienne», a affirmé cet officier saoudien. L’Iran est le principal rival de l’Arabie saoudite dans la région.

Les Houthis chiites qui sont appuyés par Téhéran, ont annoncé sur leur chaîne de télévision Al-Massira, avoir lancé une «grande attaque balistique» sur diverses régions et cibles situées en Arabie saoudite.

Le ministère saoudien de la Défense à Ryad a précisé qu’un bâtiment du géant pétrolier Aramco à Narjane (sud) et une cité économique à Jazane (sud) font partie des points visés par les missiles des Houthis yéménites.

La rébellion houthie avait également annoncé avoir lancé des drones Qasef-1 en direction de l’aéroport d’Abha et d’un site de la compagnie pétrolière publique Aramco à Jazane.

Le porte-parole de la coalition militaire arabe dirigée par l’Arabie Saoudite, a confirmé pour sa part, que deux drones ont été détruits plus tôt dans le sud du territoire saoudien.

Il a précisé que l’un de ces appareils prenait pour cible l’aéroport international d’Abha, dans la province d’Assir, où le trafic aérien a été provisoirement suspendu et l’autre drone s’était rapproché d’une cible «civile» dans la province de Jazane, sans l’atteindre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*