Ryad annonce un important don au profit de la ville sainte d’Al Qods

Dans le cadre du 29è sommet annuel de la Ligue arabe, son président en exercice, le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud d’Arabie saoudite, a annoncé un don de son pays de 150 millions de dollars en faveur du Waqf (biens islamiques), une structure sous tutelle jordanienne en charge des lieux saints à Jérusalem-Est, la ville sainte d’Al Qods occupé.

«L’Arabie saoudite annonce un don de 150 millions de dollars pour soutenir l’administration des biens islamiques d’Al Qods», a déclaré dimanche le monarque saoudien, avant de qualifier la rencontre des dirigeants arabes de «sommet de Jérusalem».

En outre, le souverain saoudien a annoncé un don de 50 millions de son pays à l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA).

Au cours de son adresse, le roi Salmane a rejeté la décision américaine de transférer l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, affirmant que «Jérusalem-Est est une partie intégrante des territoires palestiniens».

Au début de ce mois, le dirigeant saoudien avait réitéré la ferme position du royaume wahhabite «sur la question palestinienne et les droits légitimes du peuple palestinien à un Etat indépendant avec Jérusalem comme capitale».

De son côté, son fils, le prince héritier Mohammed ben Salmane a déclaré que les Israéliens avaient également le «droit» de disposer de leur propre Etat.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*