Les fusillades dans les écoles en constante progression aux Etats-Unis

Les fusillades dans les écoles américaines ont fait davantage de victimes au cours des 18 dernières années que pendant l’ensemble du 20è siècle, révèle une étude parue dans le «Journal of Child and Family Studies».

Le phénomène des fusillades dans les établissements scolaires américains a commencé à proliférer dans les années 1970 aux Etats-Unis et n’a cessé de croître durant les dernières décennies.

Les auteurs de cette étude ont tiré leur conclusion après avoir compté les fusillades de masse – celles au cours desquelles il y a eu au minimum quatre morts ou blessés – et le nombre d’enfants âgés de 5 à 18 ans  ayant trouvé la mort dans ces agressions à dater de 1940.

L’étude ne tient pas compte des fusillades liées à des bagarres entre gangs d’adolescents et celles ayant eu lieu dans les universités.

Dans ses conclusions, l’étude n’a enregistré aucune fusillade de masse aux Etats-Unis jusqu’en 1940. Au cours de cette année, le directeur d’un collège, qui croyait qu’il allait être limogé à la fin de l’année scolaire, a abattu deux responsables d’établissements, un responsable du système éducatif local et deux instituteurs, puis il s’est suicidé.

Dans les trois décennies suivantes, une seule fusillade de masse a été répertoriée. Mais c’est pendant les années 1980, que les auteurs de l’étude recensent sept fusillades et 12 morts, dont seulement deux adultes. Et pendant les années 1990, la situation s’est empirée, avec 13 fusillades et 36 morts, dont 7 adultes.

Une certaine accalmie a été constatée durant les années 2000, avec cinq fusillades et 14 morts, dont deux adultes. Mais la pire décennie est celle des années 2010 avec huit fusillades et 51 morts, dont neuf adultes en moins de huit ans.

Bref, 66 personnes ont été tuées lors des 22 fusillades survenues dans des écoles aux Etats-Unis entre 2000 et 2018 contre 55 tués dans 22 fusillades seulement entre 1940 et 1999.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*