152 migrants secourus au large de la Libye

Les gardes-côtes libyens ont porté secours samedi, au large des côtes libyennes, à plus de 150 migrants qui essayaient de traverser la mer Méditerranée pour gagner le continent européen.

« Une patrouille des gardes-côtes de Tripoli a secouru samedi 152 migrants, dont 19 femmes et trois enfants, qui étaient à bord de deux embarcations pneumatiques », ont rapporté les gardes-côtes par voie de communiqué posté sur leur page Facebook.

Selon cette annonce, une première intervention a eu lieu à près de 20 milles nautiques au nord de Zouara, une localité côtière située non loin de la frontière tunisienne et à 100 kilomètres à l’ouest de Tripoli. Quant à la seconde opération, elle s’est déroulée à près de 200 milles nautiques au large de Garaboulli, à l’est de la capitale libyenne.

La deuxième embarcation de migrants étant en détresse, le pétrolier libyen Anouar avait déjà entamé le sauvetage en attendant l’arrivée de la patrouille des gardes-côtes, ont indiqué les gardes-frontières. Ces derniers n’ont pas fait état de morts ou de disparus. Ainsi, les clandestins ont été acheminés samedi soir à Tripoli avant d’être conduits dans un centre de rétention à Tajoura, en périphérie.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye s’est muée en plaque tournante de l’immigration irrégulière vers l’Europe.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*