Syrie : environ 440 Casques blancs évacués vers la Jordanie

C’est dans le plus grand secret que 440 Casques blancs syriens et leurs familles ont été évacuées dans la nuit de samedi à dimanche du sud de la Syrie vers la Jordanie en passant par Israël. Ces secouristes volontaires sont considérés par le régime de Bachar al-Assad comme des terroristes.

Cette opération d’évacuation a été lancée à l’initiative de l’Allemagne, du Royaume-Uni et du Canada. Les Casques blancs évacués ont été identifiés et pris en charge par des soldats israéliens. Ils ont pu quitter la Syrie via la frontière israélienne sur le plateau du Golan pour rejoindre la Jordanie. Israël a qualifié ce transfert de « geste humanitaire exceptionnel » à un moment où l régime syrien resserre son étau sur les dernières zones aux mains des rebelles. Les Casques blancs ne devraient pas demeurer plus de trois mois en Jordanie. Plusieurs pays occidentaux se sont déjà dits prêts à leur ouvrir leurs portes comme le Canada et l’Allemagne qui pourraient accueillir environ trois cents de ces exilés.

D’origines diverses, les Casques blancs syriens sont des secouristes volontaires, hommes et femmes bénévoles, qui sont arrivés dans les zones rebelles en Syrie pour fouiller les gravats et extraire des survivants, risquant leur vie pour sauver celle des autres. Depuis 2013, 250 d’entre eux ont été tués. Leu travail, très médiatisé, leur avait valu d’être considérés pour le prix Nobel de la paix en 2016. Alors qu’ils sont considérés comme des héros par la communauté internationale dont plusieurs pays, occidentaux, les soutiennent, le régime de Bachar al-Assad les considère comme des terroristes, en raison justement de ce statut de héros, bien que les secouristes eux-mêmes insistent sur leur neutralité et leur non affiliation avec un groupe politique ou armé.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*