Plus de 20 000 éléments du groupe EI encore présents en Irak et en Syrie (ONU)

D’après un rapport de l’Organisation des Nations Unies (ONU) rendu public lundi, entre 20.000 et 30.000 éléments du groupe djihadiste de l’Etat Islamique (EI) demeurent encore présents en Irak et en Syrie, malgré les défaites à Mossoul et Raqqa.

Selon ce document rédigé par des observateurs des Nations Unies, « il reste une partie importante des milliers de combattants terroristes étrangers » parmi ces djihadistes, qui se trouvent en nombre quasiment égal en Irak et en Syrie.

A en croire le même rapport, 3.000 à 4.000 éléments du même mouvement djihadiste demeurent basés en Libye, tandis que les principaux leaders du groupe EI travaillent désormais depuis l’Afghanistan.

Daech (acronyme en arabe du groupe EI) a perdu le contrôle de la majeure partie de son « califat » autoproclamé, particulièrement après la libération, l’année dernière, de Mossoul et Raqqa, les deux fiefs de cette organisation djihadiste en Irak et en Syrie.

Néanmoins, l’ONU précise dans son rapport que le groupe EI reste « toujours capable de mener des attaques sur le territoire syrien. Il ne contrôle plus totalement de territoire en Irak, mais reste actif grâce à des cellules dormantes », entre autres des éléments qui ont trouvé refuge dans le désert.

A propos de Fitzpatrick Georges 1463 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*