Egypte : Un chef du groupe EI abattu dans le Sinaï

L’armée égyptienne a tué un des responsables locaux de l’organisation  Etat Islamique (EI) et 15 autres djihadistes dans deux incidents distincts dans la péninsule du Sinaï, ont annoncé des sources de sécurité.

D’après une annonce de l’organisation djihadiste de l’EI sur Telegram, Abou Hamza al-Maqdessi a trouvé la mort dans un raid aérien mené par les forces armées égyptiennes dans le cadre de l’opération «Sinaï 2018», une offensive d’envergure entamée en février dernier contre les groupes djihadistes en Egypte.

Jusqu’à présent, les forces armées égyptiennes n’ont pas communiqué à ce sujet. Néanmoins, une source sécuritaire s’exprimant sous le couvert de l’anonymat a confirmé à la presse la mort d’Abou Hamza al-Maqdessi.

Ce ressortissant palestinien avait pour rôle de planifier des attaques et de veiller à l’entraînement des djihadistes pour leur mouvement dans le Sinaï, a ajouté la même source. Infiltré sur le territoire égyptien depuis Gaza, il aurait été tué lundi dernier à Sheikh Zuweid, au nord du Sinaï, a-t-elle poursuivi.

Une autre source a confié mercredi aux médias que 15 «éléments terroristes» avaient été abattus lors d’une opération distincte menée par les forces de l’ordre dans une ferme à al-Arich, à la suite d’un échange de tirs.

Depuis le début de l’offensive « Sinaï 2018 » en février, près de 300 présumés djihadistes et une trentaine de militaires ont trouvé la mort, d’après les statistiques officielles.

A propos de Fitzpatrick Georges 1493 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*