Trente enfants de djihadistes russes rapatriés d’Irak

Trente enfants de nationalité russe dont les mères sont détenues en  Irak pour appartenance à l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) ont été rapatriés dimanche en Russie, a annoncé le gouvernement russe.

A leur arrivée à Moscou en provenance de la capitale irakienne, Bagdad, ils ont été acheminés dans un centre hospitalier.

« L’avion du ministère russe des Situations d’urgence a atterri à l’aéroport Joukovski dans la région de Moscou,… Il a réalisé un vol spécial depuis Bagdad avec trente enfants russes» à son bord, a indiqué le président tchétchène Ramzan Kadyrov sur son compte Telegram.

C’est un groupe de jeunes garçons et filles âgés de trois à dix ans. A en croire une source diplomatique  russe, leurs pères auraient trouvé la mort au cours des trois ans de combats entre Daech (acronyme arabe du groupe EI) et l’armée irakienne, qui a pu vaincre officiellement ce mouvement djihadiste en fin 2017.

De l’avis du dirigeant tchétchène, il s’agit « d’une preuve indéniable de l’accomplissement rigoureux de la mission fixée par le président russe Vladimir Poutine de sauver des femmes et des enfants se trouvant en Syrie et en Irak ». « Si nous ne (les) ramenons pas à la maison, ils deviendront la cible des services spéciaux étrangers », a-t-il ajouté.

Il est à noter que le Premier ministre irakien, Adel Abdel Mahdi, a reçu dimanche l’envoyée du chef d’Etat russe pour les droits des enfants, Anne Kuznetsova.

Devant cette dernière, il a plaidé pour « faire la distinction entre les questions humanitaires et les crimes terroristes ». « Ces enfants sont également des victimes », a-t-il affirmé selon son bureau.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*