Le discours royal du 20 août continue à retenir l’attention au Maroc et à l’étranger

Les grandes lignes du discours que le Roi Mohammed VI a prononcé le 20 août dernier à l’occasion du 66ème anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple, continuent à retenir l’attention des médias et des personnalités au Maroc et à l’étranger.

Le nouveau modèle de développement prévu au Maroc, la promotion de la formation professionnelle des jeunes pour répondre à la demande croissante en main d’œuvre qualifiée, des grands promoteurs étrangers installés au Maroc ainsi que les grands projets d’infrastructures réalisés dans le Royaume ces 20 années de règne de Mohammed VI, sont largement commentés par des médias marocains et internationaux et hautement salués par des experts et des personnalités étrangères.

Dans son discours du 20 août, le souverain a en effet tracé l’esquisse d’une feuille de route pour la réalisation d’un nouveau modèle de développement devant constituer une assise solide pour faire émerger un nouveau contrat social.

«Notre ambition, a déclaré le Roi du Maroc, est que, dans sa nouvelle version, ce modèle de développement constitue une assise solide pour faire émerger un nouveau contrat social emportant une adhésion unanime, en l’occurrence celle de l’Etat et de ses institutions, celle des forces vives de la nation incluant le secteur privé, les formations politiques et les syndicats, les associations, ainsi que celle de l’ensemble des citoyens”.

Réagissant au discours royal, le journaliste égyptien, Soulaymane Jouda a relevé le souci du Souverain de garantir un avenir prometteur à son pays et à son peuple.

Le Roi du Maroc, a-t-il confié à l’agence MAP, a insisté sur la nécessité d’une refonte de l’actuel modèle de développement «qui n’a pas abouti aux résultats escomptés au service du citoyen», malgré les grands projets qui ont vu le jour dans le pays ces dernières années dans le secteur des ports, des aéroports, des autoroutes, du transport ferroviaire et de la construction automobile et aéronautique etc.
Le journaliste a également souligné l’intérêt particulier accordé par le Souverain à la classe moyenne, au renforcement de la place des jeunes dans la société et à la promotion du monde rural et les zones périurbaines.
De son côté l’expert grec en Stratégie, Nikos Lygeros a lui aussi relevé la volonté du souverain marocain de mettre le paquet dans la promotion du monde rural qui a besoin, a-t-il dit, d’un soutien efficace et effectif et dans la réalisation d’un nouveau modèle de développement, le but étant, a-t-il indiqué, de parvenir à une croissance économique élevée et durable dans le Royaume.
Selon l’expert grec, le Roi du Maroc a également insisté sur la décentralisation et la régionalisation avancée qui permettront, a-t-il dit, d’accélérer les opérations et les projets dont l’exécution connait un ralenti.
« Cette approche est plus efficace car elle s’adapte mieux au nouveau modèle de développement », a assuré Lygeros, précisant qu’il s’agit d’une mise au point globale qui montre que le Souverain est conscient de la nécessité d’être réactif par rapport aux difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de l’ancien modèle de développement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*