Au moins 43 morts dans l’incendie d’une usine à New Delhi

La police hindoue a annoncé la mort, selon un bilan provisoire, d’au moins 43 personnes hier dimanche dans l’incendie d’une usine à New Delhi, dont les cause demeurent inconnues.
L’incendie s’est déclaré aux premières heures de la matinée dans un vieux quartier de la capitale indienne. Le bâtiment, qui comprend entre quatre et cinq étages selon les sources, abritait plusieurs unités de production fabriquant notamment des cartables et des matériaux d’emballage, autant de produits inflammables qui ont attisé le feu.
Le bilan élevé en dépit de l’heure matinale au cours de laquelle le sinistre s’est déclaré, s’explique par le fait que, dans de nombreuses grandes villes indiennes, les usines et petites unités de fabrication sont situées dans des quartiers anciens et exigus, où le prix de l’immobilier est moins élevé.
Les bâtiments servent alors de dortoirs la nuit pour les travailleurs pauvres, pour la plupart des migrants, qui parviennent ainsi à économiser de l’argent en dormant sur le lieu de travail. Cela semble avoir été le cas pour le bâtiment qui a pris feu hier.
Selon l’agence Press Trust of India (PTI), plus de 150 pompiers ont combattu les flammes pendant près de cinq heures pour circonscrire l’incendie. La police et les secours ont affirmé qu’au moins 58 personnes avaient été secourues.
Les causes du drame n’ont pas encore été déterminées mais plusieurs témoins ont évoqué la présence au premier étage de l’immeuble de fils électriques non protégés qui pourraient avoir été le départ des flammes qui se sont ensuite propagées à des blocs de mousse et du mobilier en plastique.
Le directeur des services d’incendie de la ville a indiqué à l’agence PTI que le site n’était vraisemblablement pas en conformité avec les règles anti-incendie. Le propriétaire et le gérant de l’usine ont été arrêtés en attendant les conclusions de l’enquête sur les circonstances de l’incendie.
Les incendies sont courants en Inde, où les normes de sécurité des bâtiments sont souvent peu respectées par les constructeurs. En 1997, un incendie dans une salle de cinéma à New Delhi avait tué 59 personnes et en février dernier, 17 personnes ont péri dans l’incendie d’un hôtel de six étages, également situé dans la capitale indienne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*