Plus de 200 arrestations en Arabie saoudite, lors d’une campagne de rappel à l’ordre moral

Ces derniers jours, les forces de l’ordre saoudiennes ont arrêté plus de 200 personnes pour «indécence» et «harcèlement», dans le cadre d’une campagne de « rappel à l’ordre », la première du genre depuis l’allégement des règles sociales dans le Royaume wahhabite.

Il y a moins de deux semaines, 120 hommes et femmes ont été interpellés pour avoir, entre autres, porté des «vêtements inappropriés», a rapporté mardi dernier, la police de la capitale saoudienne, Ryad, sur le réseau social Twitter, ajoutant que les personnes concernées ont été sanctionnées.

Durant la même semaine, 88 autres personnes ont été interpellées pour «harcèlement», ont indiqué les forces de l’ordre dans des communiqués distincts. 

Ces arrestations sont intervenues à la suite de plaintes de nombre de femmes sur les réseaux sociaux relatives aux cas de harcèlement lors du festival de musique électronique MDL Beast à proximité de Ryad au début du mois de décembre.

Il s’agit de la première campagne de ce genre depuis que l’actuel homme fort du Royaume d’Arabie saoudite, le prince héritier Mohammed ben Salmane, a initié un assouplissement des normes sociales dans le royaume. 

Dans le cadre de cette politique, les cinémas ont été rouverts, les femmes ont obtenu l’autorisation de conduire et d’assister à des concerts et des événements sportifs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*