Le Koweït conclut avec le Qatar un accord d’importation de gaz

La compagnie publique koweïtienne Kuwait Petroleum Corp et Qatar Petroleum ont conclu dimanche un contrat à long terme portant sur l’achat par le Koweït de trois millions de tonnes par an, de gaz naturel liquéfié (GNL) qatari.

Bien que le Koweït soit riche en pétrole, sa production de gaz demeure faible. A l’heure actuelle, ce pays importe 2,5 millions de tonnes de GNL par an, des compagnies britannique BP, anglo-néerlandaise Shell et qatarie Qatar Petroleum. Le Koweït se sert des importations de GNL pour sa production d’électricité et l’industrie pétrochimique.

Le ministre koweïtien du pétrole, Khaled al-Fadel, a indiqué que son pays « s’engage sur une voie ambitieuse de croissance économique, qui nécessite des sources d’énergie plus propres telles que le gaz naturel qui contribueront à réduire les émissions de CO2 et à améliorer la qualité de l’air».

De son côté, le ministre qatari pour les affaires énergétiques, Saad al-Kaabi, a affirmé que « cet accord prolonge la relation de longue date du Qatar avec le Koweït en matière d’approvisionnement en GNL jusque dans les années 2030».

Les deux parties ont précisé dans un communiqué, avoir signé un accord d’une durée de quinze ans à partir de 2022, date à laquelle, le nouveau terminal de réception de GNL au port d’Al-Zour, situé dans le sud du Koweït, sera opérationnel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*