Ryad prêt à collaborer avec Moscou, pour stabiliser les cours du pétrole

Alors que les cours du brut tendent encore à s’effondrer ce mercredi sur les marchés asiatique suite à un début de semaine mouvementé, Ryad a affirmé être disposé à adopter des mesures supplémentaires avec Moscou pour essayer de stabiliser les marchés pétroliers.

L’instabilité des cours du brut perturbe les principaux indices boursiers à l’échelle mondiale. Ainsi, le CAC 40 et Wall Street ont clos la journée de mardi dans le rouge. 

Le même jour, l’Arabie saoudite a déclaré être disposée à adopter de nouvelles mesures visant à stabiliser le marché pétrolier, en collaboration avec les pays-membres de l’OPEP+ ainsi que d’autres pays producteurs, dont notamment la Russie, rapporte l’agence de presse officielle saoudienne  « SPA », citant un communiqué de l’exécutif saoudien.

« Le royaume souhaite parvenir à la stabilité du marché pétrolier et est déterminé avec la Russie, à mettre en œuvre des réductions de production au cours des années à venir », a déclaré le premier exportateur mondial de brut dans le communiqué relayé par SPA.

Les membres de l’OPEP, la Russie et divers autres producteurs constituant le groupe informel « OPEP+ » avaient décidé dernièrement de diminuer d’environ 10 % l’offre mondiale de pétrole en réduisant la production. Ce geste est néanmoins estimé insuffisant pour compenser le recul de la demande, pouvant aller jusqu’à 30 %.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*