Libye : les troupes pro-Haftar se retirent de la périphérie de Tripoli

L’Armée Nationale Libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Khalifa Haftar s’est repliée de quelques kilomètres de la périphérie de Tripoli, où elle fait face, depuis un an, aux troupes fidèles au gouvernement libyen d’union nationale (GNA).

Ce repli, annoncé au cours de la nuit de mardi à mercredi, par le porte-parole de l’homme fort de l’Est libyen, a fait la joie de la Turquie, qui est le principal allié du GNA dirigé par Fayez Al-Sarraj. 

Les forces pro-Haftar ont décidé de reculer de quelques kilomètres au sud de la capitale libyenne, officiellement pour permettre aux Tripolitains de circuler dans le cadre des festivités de fin de ramadan, laquelle interviendra le week-end prochain.

Mais, de l’avis de certaines sources de presse turque, ce retrait reflète au contraire, l’affaiblissement de l’ANL, d’autant plus qu’il intervient au lendemain de la reconquête la base aérienne stratégique d’Al Watiya les forces pro-GNA, infligeant une nouvelle défaite aux troupes du maréchal Haftar. 

A en croire le journal italien La Repubblica, l’ANL y a laissé des armes, et, entre autres, une batterie de défense anti-aérienne Pantsir, de conception russe. Il sied de signaler que Moscou est le principal allié étranger du maréchal Haftar.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*