L’Arabie saoudite loin d’atteindre son objectif dans la levée de fonds pour le Yémen

L’Arabie saoudite n’est parvenue à lever que 1,2 milliard d’euros pour le Yémen, mardi lors de sa téléconférence de donateurs, qui visait à collecter plus de 2,4 milliards d’euros  pour ce pays en guerre.

Le gouvernement saoudien avait organisé cette conférence virtuelle en collaboration avec les Nations Unies dans l’objectif de récolter de l’aide humanitaire en faveur du Yémen. 

Ce dernier pays, en proie à une guerre depuis cinq ans, pourrait être le théâtre d’une propagation fulgurante du coronavirus, craignent nombre d’organismes humanitaires.

« Un total de 1,35 milliard de dollars de promesses a été annoncé de la part d’un large éventail de donateurs pour la réponse humanitaire au Yémen, dont la lutte contre le Covid-19 », a confié aux médias une porte-parole des Nations Unies. 

Il est à noter que l’Arabie saoudite a contribué à cette collecte à hauteur de 500 millions de dollars. Quant aux gouvernements britannique et allemand, ils se sont engagés à verser respectivement 180 et 125,5 millions d’euros.

Pour rappel, depuis mars 2015, l’Arabie saoudite dirige une coalition militaire au Yémen pour soutenir son gouvernement devant les rebelles Houthis, appuyés par le régime chiite iranien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*