Des célébrités appellent les autorités égyptiennes à libérer l’activiste Sanaa Seif

Des vedettes d’Hollywood et de célèbres écrivains ont demandé au gouvernement égyptien de relâcher l’activiste Sanaa Seif et d’autres détenus politiques à travers une lettre ouverte rendue publique mardi.

Sanaa Seif, 26 ans, a été interpellée fin juin et embarquée dans une fourgonnette banalisée. A en croire ses avocats, la justice égyptienne accuse cette jeune militante de « diffusion de fausses informations », d’ « incitation à des crimes terroristes » et d’ « utilisation abusive des médias sociaux ».

Monteuse de film de profession, Sanaa Seif a, entre autres, contribué au tournage du film « Les derniers jours d’une ville » et du documentaire « The Square », qui a été nominé aux Oscars en 2013.

« Ensemble, nous appelons les autorités égyptiennes à libérer immédiatement Sanaa … et toutes les personnes détenues pour avoir exercé pacifiquement leurs droits », est-il mentionné dans cette lettre ouverte signée par plus de 200 personnes physiques ou morales. De ce nombre font partie notamment l’ONG de défense des droits humains Amnesty International, l’acteur Danny Glover, l’écrivaine Arundhati Roy et le Nobel de littérature J.M. Coetzee. 

Lors de son interpellation, Sanaa Seif était en compagnie de sa mère et sa sœur devant le centre pénitentiaire de Tora au Caire, où est emprisonné son frère, l’activiste Alaa Abdel Fattah, tête d’affiche de la révolte populaire de 2011 ayant abouti au déclin du régime de l’ancien chef d’Etat égyptien Hosni Moubarak. Alaa Abdel Fattah avait été arrêté à la suite de protestations contre l’actuel pouvoir égyptien en septembre dernier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*