Affaire Khashoggi : La justice saoudienne annule cinq condamnations à la peine de mort

La justice saoudienne a annulé lundi, dans un verdict définitif, les cinq peines de mort prononcées suite à l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, a rapporté l’agence officielle SPA. 

Dans la foulée, huit accusés ont écopé de peines allant de sept à 20 ans de réclusion. Il est à noter que l’identité des condamnés n’a pas été divulguée.

Proche du pouvoir saoudien avant de s’y opposer le défunt journaliste saoudien, Jamal Khashoggi collaborait avec le Washington Post. Il a été tué en octobre 2018 dans la représentation diplomatique saoudienne à Istanbul, en Turquie où il s’était rendu pour retirer un document administratif. Son cadavre a été par la suite, découpé en morceaux et ses restes n’ont jamais été retrouvés.

Accusé d’être à l’origine de ce meurtre, le gouvernement saoudien a rejeté cette allégation avant de relater diverses versions des faits. Au final, les autorités de Ryad ont déclaré que des agents saoudiens ont commis ce forfait d’eux-mêmes et sans recevoir d’ordres de leurs supérieurs hiérarchiques.

La justice saoudienne s’est elle-même saisie de ce dossier. Au terme d’un procès très peu transparent, cinq condamnations à la peine de mort ont été prononcées, de même que trois autres peines de réclusion contre les 11 suspects présumés auteurs de ce crime. Ainsi, les trois derniers ont été acquittés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*