Les touristes font leur retour en Thaïlande

Un premier lot de 150 visiteurs chinois devrait débarquer jeudi prochain sur l’île de Phuket, a annoncé le week-end dernier l’Autorité du tourisme de Thaïlande. Et deux vols, avec, pour l’un, des touristes chinois et, pour l’autre, des touristes européens, sont attendus dans les semaines à venir, au cas où  aucun problème ne survient avec le premier groupe. La Thaïlande veut relancer son secteur touristique.

Avant tout, les autorités thaïlandaises veulent montrer que leur pays est sûr car quelque peu épargné par la pandémie de Covid-19. Pour rappel, le premier cas de maladie à coronavirus y a été confirmé le 13 janvier. Afin de lutter contre la propagation de cette maladie, la Thaïlande avait suspendu les vols internationaux en avril. A date, 3 575 cas de Covid-19 ont été détectés dans ce pays. Dans cette population, 59 décès ont été déplorés.

Malgré la faiblesse relative de ces chiffres, la Thaïlande fait preuve de prudence dans cette reprise du tourisme. Ainsi, seuls les touristes originaires de pays à faible risque pourront être acceptés par Bangkok. C’est le cas des voyageurs en provenance de Chine, pays qui ne compte plus qu’une centaine de cas confirmés – tous importés – et une vingtaine de malades hospitalisés suite au Covid-19.  Après les touristes chinois, ce sera autour de voyageurs de Scandinavie d’être reçus en Thaïlande.

En outre, les visiteurs arrivant à Phuket devront immédiatement se soumettre à une quarantaine de quatorze jours, à l’issue de laquelle ils pourront découvrir le reste du pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*