Les Etats-Unis diminuent leurs effectifs diplomatiques en Irak

La représentation diplomatique américaine à Bagdad a décidé de réduire ses effectifs pour des raisons de sécurité, suite aux nombreuses attaques à la roquette ayant ciblé ces derniers mois, les intérêts américains en Irak, ont confié à la presse des responsables irakiens. 

«C’est un retrait mineur basé sur des craintes d’ordre sécuritaire de la part des Américains, ils devraient revenir, c’est simplement une mesure de précaution», a déclaré une source irakienne s’exprimant sous le couvert de l’anonymat. 

«Ils nous en avaient informé et les principaux diplomates, dont l’ambassadeur, restent sur place. Il n’y a pas de rupture diplomatique» entre les Etats-Unis et l’Irak, ajoute la même source.

Ce retrait partiel a pour objectif de «minimiser les risques», a affirmé un autre responsable irakien, sans préciser le nombre de diplomates américains qui vont quitter le pays.

Pour sa part, le ministère américain des Affaires étrangères s’est tu sur ce retrait, rappelant juste que la sécurité des représentants, des citoyens et des installations des Etats-Unis en Irak demeure «notre priorité majeure», précisant que l’ambassadeur Matthew Tueller se trouvait toujours dans la capitale irakienne.

Le gouvernement américain soupçonne des groupes pro-Téhéran d’être à l’origine des attaques qu’ont subies ses personnels et intérêts en Irak. Comme mesure de rétorsion, Washington a bombardé à deux reprises l’un de ses groupes, en l’occurrence Kataeb et Hezbollah.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*