Ryad veut acquérir des drones de fabrication turque

Ryad a adressé une demandé à Ankara pour acquérir des drones armés de fabrication turque, a assuré mardi le président Recep Tayyip Erdogan.

« L’Arabie saoudite a fait une demande à la Turquie pour des drones armés », a indiqué le dirigeant turc lors d’un point de presse à Ankara. Toutefois, il a regretté la prochaine tenue de manœuvres aériennes gréco-saoudiennes en Méditerranée orientale dont la Turquie ne veut pas. « Qui veut quoi, ce n’est pas clair », a estimé M. Erdogan à propos.

Actuellement, Ankara multiplie les gestes d’ouverture en direction de Ryad et de ses alliés, alors que les rapports entre ces deux Etats ont été tendus durant des années. « Il n’y a pas de raison pour que nos relations avec l’Arabie saoudite ne s’améliorent pas », a estimé la semaine dernière le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Quelques jours auparavant, la diplomatie turque n’avait pas caché sa « préoccupation » à la suite d’attaques visant des infrastructures pétrolières sur le sol saoudien, attribuées aux insurgés yéménites houthis.

Les rapports entre ces deux Etats se sont sérieusement détériorés depuis 2017 à cause, entre autres, de l’appui d’Ankara au Qatar dans le conflit l’opposant au royaume wahhabite. Les tensions se sont exacerbées après le meurtre en 2018 du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi dans les locaux de la représentation diplomatique de son pays à Istanbul.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*