L’Arabie Saoudite annonce de gros investissements pour réduire sa dépendance des revenus pétroliers

Ryad a présenté mardi un plan d’investissement de près de 1.300 milliard de dollars visant à diversifier l’économie du pays d’ici 2030. D’après l’homme fort d’Arabie saoudite, le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS), ces investissements seront soutenus financièrement à hauteur de 60 % par la compagnie pétrolière Aramco et le groupe pétrochimique Sabic.

Cette initiative devrait permettre de s’appuyer sur le secteur privé pour aider l’économie du royaume wahhabite à diminuer sa dépendance des revenus des exportations de brut, qui correspondent actuellement à plus de la moitié des recettes publiques.

«Le nouveau programme Charik (partenaire) aidera le secteur privé à créer des centaines de milliers de nouveaux emplois et à porter la contribution du secteur privé jusqu’à 65 % du produit intérieur brut d’ici la fin de la décennie», a déclaré MBS. 

Et d’ajouter qu’en tout, le royaume wahhabite prévoit d’investir près de 3.120 milliards de dollars d’ici 2030, dont 780 milliards de dollars provenant du Fonds public d’investissement, qui est le fonds souverain saoudien, et 1.040 milliards de dollars dans le cadre d’une stratégie d’investissement innovante.

Le prince héritier Ben Salmane a aussi indiqué que les autorités saoudiennes avaient prié les plus importantes sociétés impliquées dans ce partenariat, excepté Aramco, de baisser leurs dividendes de sorte à hausser leurs dépenses en capital. 

«En échange, le gouvernement saoudien les aidera grâce à la réglementation, à la hausse des subventions et d’autres dispositifs d’incitation», a-t-il assuré.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*