Israël : L’homme de ménage du ministre de la Défense accusé d’espionnage pour l’Iran

Le Shin Beth, le puissant service israélien de renseignement intérieur, a annoncé dans un communiqué publié hier jeudi l’arrestation de l’homme de ménage du ministre de la Défense pour un présumé espionnage pour le compte d’un groupe de hackers liés à l’Iran.
Omri Goren Gorochovsky, 37 ans, est l’homme de ménage de Benny Gantz, ancien chef d’état-major de l’armée et actuel ministre israélien de la Défense. Selon l’acte d’accusation déposé au tribunal de la ville de Lod, il aurait utilisé un faux nom et contacté les hackers du groupe Black Shadow via la messagerie Telegram pour leur proposer des informations sur la résidence de Benny Gantz.
Il aurait plus précisément proposé d’introduire un «ver informatique» à l’aide de sa clé USB dans l’ordinateur du ministre de la défense, en échange d’une «somme d’argent». Néanmoins, le Shin Beth assure qu’Omri Goren Gorochovsky n’a eu accès à «aucun document secret » et qu’aucune information secrète n’a été transmise aux hackers iraniens.
L’avocat de l’accusé affirme pour sa part que les allégations de «menace à la sécurité de l’Etat d’Israël» des autorités «ne concordent pas» avec les éléments de preuves présentés par les services de renseignement, précisant que son client n’était pas en capacité de nuire à la sécurité de l’Etat et qu’il devrait faire face à des accusations pour de la petite criminalité mais pas pour espionnage.
Ennemi numéro un de l’Etat hébreu, la République islamique d’Iran est déjà accusée d’être à l’origine de cyberattaques récentes contre Israël. Le groupe de cybercriminels Black Shadow avait défrayé la chronique entre le 31 octobre et le 2 novembre après avoir dérobé, puis diffusé les données d’un site israélien de rencontres LGBTQ dans le cadre d’une cyberattaque.
Celle-ci avait été interprétée par des observateurs comme une réponse de l’Iran à une cyber-attaque attribuée aux Etats-Unis et à Israël et qui avait perturbé fin octobre dernier, son système de distribution de carburant.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*