Libye-Présidentielle : La HNEC rejette la candidature de Seïf al-Islam Kadhafi

La Haute commission électorale nationale en Libye (HNEC) a rendu publique mercredi sa décision de rejeter la candidature à l’élection présidentielle du 24 décembre prochain, de Seïf al-Islam Kadhafi, l’un des fils du défunt leader libyen Mouammar Kadhafi.

La HNEC précise dans un communiqué, que Seïf al-Islam Kadhafi, qui est actuellement recherché par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour «crimes contre l’humanité», fait partie des 25 candidats dont les dossiers ont été rejetés. 

La commission électorale a affirmé avoir refusé ces candidatures en s’appuyant sur diverses dispositions légales et des lettres que lui ont adressées le procureur général, le responsable de la brigade criminelle des forces de l’ordre et le président de la Direction des passeports et de la nationalité.

A titre de rappel, Seïf al-Islam Kadhafi, 49 ans, avait fait acte de candidature le 14 novembre dernier à la surprise générale, alors que nul ne savait où il se trouvait ces derniers temps. 

Le fils cadet de Mouammar Kadhafi avait introduit son dossier de candidature à Sebha (sud), qui, avec Tripoli (ouest) et Benghazi (est), figurait parmi les trois centres de dépôt des candidatures. Lors d’une interview accordée au New York Times fin juillet, Seïf al-Islam avait parlé d’un éventuel retour en politique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*